Pin It

ImageCSDHI- Pour la neuvième journée de soulèvement populaire et national en Iran, malgré la répression sauvage d’hier, une fois de plus il y a quelques heures, un très grand nombre de jeunes sont descendus dans les rues de Téhéran en criant « Mort au dictateur ». Des affrontements ont éclaté avec les forces de la répression dans la rue Forsat Chirazi.

Hier, 20 juin, 150 manifestants ont été tués par les forces répressives et des milliers d’autres blessés et arrêtés.