Pin It

Iran Fashafuyeh PrisonCSDHI - Des prisonniers iraniens se sont révoltés et se sont enfuis de sept prisons à travers le pays de peur d'être infectés par le coronavirus pendant l'épidémie du pays.

Selon le Conseil national de la résistance iranienne, au moins 14 200 Iraniens dans 232 villes sont décédés du virus, à ce jour. Le ministère iranien de la Santé n'a annoncé aujourd'hui que 2 757 décès.

La dernière émeute de la prison a eu lieu ce soir dans la prison de Sepidar à Ahwaz, dans la province du Khouzistan (sud-ouest).

Avant cela, dimanche soir, les détenus de la prison d'Adel Abad à Chiraz, dans le sud-ouest de l'Iran, avaient déclenché une émeute et affronté les forces de sécurité. Les prisonniers de la ville occidentale de Saqqez, de la ville nord-ouest de Hamedan, de Mahabad dans l'ouest, de Tabriz dans le nord-ouest de l'Iran, et des prisons de Parsilon et d'Aligudarz dans la ville occidentale de Khoram Abad se sont également soulevés et ont tenté de s'échapper de la prison.

Ces émeutes indiquent que les prisonniers craignent d'être infectés par le coronavirus en raison de l'insalubrité des conditions carcérales plus que de la perspective de la mort des gardiens de prison et des implications brutales des émeutes et de la fuite de la prison.

Les responsables iraniens ont affirmé qu'aucun des prisonniers n'a pu s'échapper de la prison d'Adel Abad à Chiraz la nuit dernière. Ils ont également déclaré que ni les prisonniers ni les gardiens de prison n'ont été blessés dans l'incident. Mais des sources des droits humains affirment qu'au moins cinq prisonniers ont été tués avec des fusils à plomb.

Quatre des prisonniers ont été identifiés ; il s’agit d’Afshin Kazemi, Hossein Ahmadi, Ali Ranjbar et Mojtaba Gholami.

Les informations indiquent qu'au moins 30 autres prisonniers ont été blessés après avoir été attaqués et abattus avec des fusils à plomb, dont un prisonnier qui a perdu la vue.

Samedi soir, des prisonniers de la prison d'Alvand de Hamedan ont organisé des manifestations qui ont provoqué des affrontements armés avec les forces de sécurité. Des informations indiquent que plusieurs détenus ont pu fuir la prison. Des coups de feu ont également été entendus autour de la prison.

Samedi également, des prisonniers se sont révoltés dans la prison de Mahabad. Selon des informations, un prisonnier a été tué dans l'incident, bien que le procureur général de la province de l'Azarbaïdjan occidental ait nié la mort et minimisé les protestations, qualifiant cela de "léger problème".

Vendredi 27 mars, 80 prisonniers ont fui la prison de Saqqez. Des vidéos publiées sur les plateformes de médias sociaux ont montré les prisonniers fuyant les prisons, certains sans chaussures.

Il a été signalé plusieurs décès de prisonniers infectés par le coronavirus dans diverses prisons.

Les détenus exigent que le régime désinfecte les prisons, autorise les congés, donne des colis sanitaires aux détenus, y compris des masques et des gels pour les mains, et mette en quarantaine les détenus soupçonnés d'être infectés par le virus.

Source : Iran News Wire