Pin It

hedayatCSDHI - Le cas en Iran du prisonnier politique Hedayat Abdollahpour, qui a été condamné à mort sur l'inculpation d'émeute armée devant un tribunal de première instance, a été confirmé par une autre branche, bien qu'elle ait été infirmée par la cour suprême.

Son avocat, Hossein Ahmad Niazi, a déclaré que son client avait fait appel. Le prisonnier politique a été accusé d'émeutes armées malgré ses affirmations selon lesquelles il n'avait jamais touché une arme à feu et qu’il n'était pas armé lorsqu'il a été arrêté.


Hedayat Abdollahpour a été arrêté avec six autres personnes le 15 juin 2016 après des affrontements dans le village de Qareh Saghel à Oshnavieh. Selon des sources bien informées, les maisons qui ont été détruites au cours du conflit dans le village ont été barricadées et les villageois n'ont pas été autorisés à entrer dans leurs maisons, longtemps après l'affrontement.

Source : Les militants des droits de l'homme en Iran - 9 février 2018