Pin It

segolene en Iran

CSDHI - Bien sûr les mollahs n'ont pas raté l'occasion de tester à nouveau leur impunité et la complaisance de l'Occident à leur égard. Les mollahs ont donc attendu que Ségolène Royal débarque en Iran pour annoncer ce dimanche 28 aout qu'ils avaient exécuté une femme le 25 aout avec six hommes dans la ville de Yazd.

Il s'agit de la 71e femme exécutée sous la présidence de Rohani.

Pour préparer la venue de la ministre française de l'Environnement, ils avaient déjà fait une haie d'horreur, bien rouge avec 12 pendus. Ils couronnent à leur manière leur crime, avec sept pendaisons collectives. Combien d'autres pendaisons vont entacher cette visite officielle ?

Cela porte à 86 le nombre d'exécutions au mois d'aout en Iran. C'est l'environnement humain en Iran qui est le plus pollué, avec une pénurie totale de liberté. C'est de cet environnement-là dont les démocraties doivent se soucier.