Dehloran 500x300CSDHI - Le 11 décembre, quatre femmes arrêtées le 5 décembre, dans le village de Jelizi à Dehloran, après avoir protesté contre la saisie de leurs terres, ont été transférées dans la prison d'Ilam, dans l'ouest de l'Iran.

Les quatre femmes s’appellent Tarfayeh Jelizi, Hassaneh Jelizi, Hamideh Sorkhi Jelizi et Hamideh Ja'ab.

 

Elles ont été blessées et arrêtés lors d'affrontements entre les forces de sécurité et les villageois, qui sont pour la plupart des agricultrices.

 

Les forces de sécurité de l'État ont attaqué le village de Jelizi à Dehloran, dimanche 3, lundi 4 et mardi 5 décembre 2017. Prétendant agir sur une décision de justice pour confisquer les terres, ils ont utilisé des gaz lacrymogènes et des matraques pour brutaliser les fermiers. Ils ont arrêté une cinquantaine de fermiers et leurs épouses et leurs filles dont certaines ont été identifiées. Il s’agit de Mmes Jassem Jelizi, No'eh Jelizi, Terfayeh Jelizi, Hassneh Jelizi, Hamideh Jelizi et Hamideh Cha'bawi.

 

Source : Les droits de l’homme en Iran

Recherche

Twitter